cnte2012

Accueil

Présentation

L'Université Cadi Ayyad et l’Université Mohammed V Agdal organisent la première édition de la Conférence Nationale sur les Technologies Educatives (CNTE2012) à Marrakech au Palais des Congrès, et ce les 21 et 22 décembre 2012.

CNTE2012 est organisée dans le cadre des activités de la Chaire Unesco en « Enseignement de la physique par la pratique » de l’université Cadi Ayyad et fera le point sur la situation actuelle en matière d’utilisation et de développement de l’ExAO au sein des établissements d’enseignement et de formation au Maroc. Cette première édition est un événement de très grande importance qui focalisera ses travaux sur la thématique de l’Expérimentation Assistée par Ordinateur (ExAO).

La conférence est aussi un salon de présentation des équipements didactiques et pédagogiques qui approchera les professionnels de la communauté éducative au monde de la Recherche Développement des dernières tendances en matière d’équipements didactiques. La conférence se positionnera aussi comme une plate forme d’échange des nouveautés et des innovations en matière d’apprentissage associé à la technologie. Elle constituera une véritable occasion de rencontres et d’échanges et permettra à tous les acteurs de l’éducation et de la formation de se renseigner, de s’équiper, de découvrir toutes les nouveautés en matière d’équipements didactiques et pédagogiques, d’échanger des expériences, de confronter les points de vue et de se ressourcer.

Grâce à son riche programme composé de conférences plénières, d’ateliers thématiques et de tables rondes, cette rencontre va nous permettre d’établir un équilibre judicieux entre les intérêts offerts par la mise en place de l’ExAO dans l’enseignement des sciences et les avancées technologiques en matière d’équipement didactique présentées par les différents exposants. Il est à noter que la conférence sera aussi une occasion pour exprimer les besoins des enseignants et formateurs en solutions technologiques qui facilitent les actes didactiques.

Contexte national..

Depuis plusieurs années déjà, la formation scientifique au sein des établissements marocains se base essentiellement sur le cours magistral pour le transfert des connaissances de l’enseignant vers l’apprenant. L’investissement dans le matériel d’enseignement et de démonstration a été très limité. Pour certains établissements, le peu de matériel existant et qui a été mis à la disposition des enseignants est aujourd’hui obsolète et nécessite des efforts considérables pour le rendre opérationnel. Cette situation a contribué à provoquer chez l’apprenant un désintéressement pour les sciences et la technologie. Bien que cette tendance soit universelle, elle reste néanmoins incompréhensible dans le cas des pays en voie de développement comme le Maroc, où les besoins en cadres scientifiques et techniques sont énormes.

Depuis la mise en place de la dernière réforme du système éducatif marocain, un effort important a été consenti pour améliorer l’équipement des laboratoires d’enseignement. Cet effort est accompagné actuellement d’une dynamique visant à revoir les méthodes pédagogiques pratiquées par les enseignants en accordant plus de place à l’expérimentation dans l’enseignement des sciences et des technologies et à l’innovation en matière de pédagogie. Cette approche visant à corriger les carences de notre système éducatif nécessite un engagement de la part de l’enseignant qui se doit d’actualiser et d’adapter ses connaissances et proposer des solutions pratiques nécessaires à une bonne compréhension du concept scientifique.

Les expériences engagées dans plusieurs pays développés ont montré que l’apprentissage dans un environnement de laboratoire ExAO, intégrant l’outil informatique, est plus attrayant pour l’apprenant et lui permet une meilleure illustration du concept physique. Par ailleurs, l’association de l’apprentissage actif à cet environnement de laboratoire ExAO a déjà montré son efficacité dans l’appropriation du raisonnement scientifique et contribue directement et activement à la construction du savoir chez l’apprenant. Il est maintenant bien établi qu’en sciences et technologies, le discours n’est pas suffisant il faut permettre aux apprenants de construire leurs connaissances en répondant à leurs propres questions et en confrontant leurs représentations des phénomènes du monde réel. Cela ne pourrait se faire sans passer par une situation réelle de laboratoire. Cette situation entraînera en même temps le développement chez l’apprenant de l’esprit critique et du travail de groupe.

La conférence sera une occasion pour faire le point sur l’état actuel de la généralisation de l’ExAO au sein des établissements d’enseignement et de formation au Maroc à travers les actions du programme d’urgence (Projet E1P8T4, Plan Maroc numérique, ..). Elle constituera aussi une occasion pour mettre en réseau les chercheurs universitaires, les professeurs de l’éducation nationale et les développeurs d’outils technologiques afin d’optimiser l’usage de la technologie dans les classes scientifiques, et pouvoir ainsi mettre en valeur la recherche-action entre les cycles du secondaire et du supérieur . Environ 500 p articipants sont attendus à cette Conférence.

K. Berrada, Président du Comité

Objectifs

  • Faire le point sur l’état des lieux en matière des technologies éducatives au Maroc.
  • Présenter l’évolution du développement de l’ExAO par les professionnels du secteur.
  • Permettre aux acteurs de la formation et de la recherche scientifique de réfléchir sur l’optimisation de l’usage de l’ExAO
  • Rapprocher entre le monde de la recherche scientifique et celui de l’éducation nationale en partageant leurs expériences mutuellement.
  • Offrir une meilleure visibilité sur le marché de l’ExAO au Maroc en faisant ressortir les avantages et les problématiques rencontrées par les professionnels du métier.

Télécharger le Poster et le Dépliant CNTE2012

 

Poster CNTE2012

 

Dépliant CNTE2012